MyEye: lecture par caméra

Publié le par Sab

Peut-être en avez-vous entendu parler ces derniers mois à la télévision, la radio ou dans les journaux... Une innovation technologique a vu le jour dernièrement et pourrait bien changer le quotidien d'un grand nombre de personnes non et mal-voyantes.

Il y a quelques semaines nous avons assisté à un essai, et nous avons eu la chance de pouvoir tester cette nouvelle technologie à notre domicile pendant une semaine.

Le matériel: il s'agit d'une mini caméra ç clipser sur n'importe quelle paire de lunettes, et reliée à un écouteur. Le boitier est livré avec quinze accessoires pour bien fixer la caméra qui est très légère. Le boitier se recharge assez rapidement sur secteur.

Comment ça fonctionne: on pose l'adaptateur sur n'importe quelle branche droite de lunettes. Une fois qu'il est posé on vient y clipser la caméra reliée à un boitier et un écouteur. On allume le boitier, il vibre, bippe plusieurs fois et nous indique qu'il est prêt à être utilisé. Bien évidemment le volume se règle plus ou moins fort, ainsi que la vitesse d'élocution de la voix qui retranscrit oralement ce qui est écrit. Une fois que tout est branché on pointe son doigt et son regard sur ce qui doit être lu , on entend un bruit de prise de vue et la voix lit.

Les plus:

- technologie innovante et très attractive

- assez fiable et indique lorsque quelquechose ne peut pas être lu et dit pourquoi ( problème de luminosité, de centrage ou de flou) afin de pouvoir y remédier

- peu encombrant, le matériel est passe-partout et facilement déplaçable

- favorise l'autonomie

- indique également combien de personnes se trouvent devant vous, on peut même "enregistrer" des visages qui pourront être reconnus

Les moins:

- quelques ratés (parfois dangereux comme des posologies mal lues sur des boites de médicament)

- ne lit pas toutes les polices d'écriture

- encore compliqué pour mon fils de cinq ans qui n'a pas encore le coup de main pour valider la prise de vue avec son doigt

- le prix, logique au vu de l'innovation, mais pas accessible à toutes les bourses

Les impressions d'Hugo: Au départ il a eu quelques appréhensions par rapport au volume sonore élevé (qu'on peut baisser mais que nous avions augmenté pour entendre nous aussi). Ses lunettes sont un peu petites pour cette technologie (la branche n'est pas assez longue du coup l'écouteur pouvait le gêner). Il a été assez réceptif et interéssé par ce concept de lecture qui favoriserait son autonomie. 

 

Encore un grand merci à Irisoptic Douai et Sin le Noble pour leur implication et leur dévouement.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas en commentaire 

le matériel

le matériel

Commenter cet article